aller à la navigation

Recette 8 janvier 1 2012

Infos : , ajouter un commentaire

img_3529.jpgYogourt biologique 0% à la vanille, céréales d’ezekiel, framboises, bleuets, figues fraîches

Recette 7 janvier 1 2012

Infos : , ajouter un commentaire

img_3523.jpgSaumon fourré aux canneberges et brie, tilapia fourré aux crevettes, poivrons, épinards et fromage, champignons grillés à l’huile d’olive, broccoli

Recette 6 décembre 30 2011

Infos : , ajouter un commentaire

img_3515.jpgMuffins avec farine d’épeautre, sucré avec compote de pommes, framboises, bleuets et pépites de quinoa enrobé de cacao noir

Recette 5 décembre 30 2011

Infos : , ajouter un commentaire

img_3507.jpgÉpinards, ananas, framboises, bleuets, mûres, avocat, fromage fêta, olives noires, noix de Grenoble, raisins secs, huile d’olive, vinaigre balsamique aux framboises

Recette 4 décembre 30 2011

Infos : , ajouter un commentaire

img_3388.jpgPâtes: linguine au kamut, haricots blancs, sauce tomate, champignons grillés à l’huile d’olive,  parmesanSalade: Épinards, tomates, avocat, huile d’olive, vinaigre balsamique, poivre

Recette 3 décembre 30 2011

Infos : , ajouter un commentaire

img_3383.jpgFraises, pain au pumpernickel, fromage à la crème, saumon fumé

Recette 2 décembre 30 2011

Infos : , ajouter un commentaire

img_3382.jpgÉpinards, concombre, tomates, avocat, poivrons, coeurs d’artichauts, mais, poulet grillé avec huile d’olive, amandes tamari, huile d’olive, vinaigre balsamique, poivre

Recette 1 décembre 30 2011

Infos : , ajouter un commentaire

img_3365.jpgTilapia, citron, riz et quinoa rouge/noir, poivrons grillés à l’huile d’olive et asperges

Semaine 1 (Hot Yoga) – Complétée juillet 19 2011

Infos : , ajouter un commentaire

Après non 1, 2, 3 ou 4, mais bien 5 cours en 7 jours, je crois pouvoir justement m’auto-déclarer : addict.  En fait, après 1 semaine à fréquenter le studio de Hot Yoga, je ne me vois tout simplement plus vivre sans cette pratique. 

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours senti une tension entre mon corps et mon esprit, entre la sportive et la «nerds» en moi. Pas parce qu’il y a un quelconque problème avec l’un, l’autre ou les deux, mais parce que ces deux côtés en moi sont tellement forts, et lorsqu’une activité exige que je m’y concentre totalement en laissant un des deux côtés à part, j’ai tendance à en souffrir. J’ai autant besoin de réflexion profonde que de bouger intensément. (En fait, si j’aurais à choisir entre l’un ou l’autre, je crois que je choisirais tout de même le mouvement, puisqu’à travers chaque sport que je pratique, je retrouve un certain espace de réflexion à cultiver tout en exhortant mon corps.) 

C’est ainsi que, dans le Hot Yoga, j’ai découvert une activité qui me correspond exactement; une activité qui conjugue défi physique intense (40 ˚C, 90 minutes, postures exigeantes),  et ‘’challenge’’ de l’esprit. Ce qui rend le Yoga propice à la croissance personnelle, c’est cette conjugaison parfaite entre le mouvement et la méditation profonde.  

Je ne peux malheureusement pas partager les bienfaits du défi physique qui m’ont été apportés par le Yoga cette semaine. Cependant, voici quelques-unes des choses des choses qui ont été plantées, qui ont germées, qui ont poussées, qui ont fleurit ou qui ont fanées dans mon esprit; que se soit directement dans les moments méditatifs du cours, ou par après, en réfléchissant à ce que j’avais appris de la pratique :  

1) Estime de soi : Les yeux fermés, j’ai appris à me dire que je m’aimais, et plus je passe de temps en tête-à -tête avec mon tapis de yoga, plus j’ai de facilité à le croire, (même les yeux ouverts).  

2) Laisser-aller : Le yoga contribue à m’aider à laisser-aller et à prendre des risques. Le yoga m’aide à voir que si je pousse une posture trop loin et que je tombe, j’ai toujours la possibilité de me relever. La prochaine fois que j’exécute cette même posture, elle sera plus forte, puisque j’aurai appris de mon erreur. Je peux transférer ce laisser-aller et cette confiance à prendre des risques à ma vie hors du studio.  

3) Écouter mon corps : Le yoga m’aide à prendre conscience de mes sensations corporelles, d’écouter les signaux que m’envoie mon corps et de les respecter. J’apprends à donner à mon corps ce qu’il veut et ce dont il a de besoin.  

4) Éviter le jugement : Le yoga m’apprend à simplement prendre conscience de ce qui est, sans jamais y porter de jugement. Sans porter de valeur positive ou négative, sur les faits, sur moi-même, je me contente de constater les faits, je me contente d’être. En l’absence des jugements qui tourmentent habituellement l’esprit, je trouve un sens de calme et de paix intérieure étonnamment rassurants.  

En fait, le Hot Yoga m’apprend à m’éloigner de tout ce qui vient de l’extérieur de façon directe (bruits, troubles, travail, etc.) ou indirecte (pensées et jugements de la société, intégrés au gré du temps) et de me concentrer sur ce qui se retrouve dans la profondeur de mon propre esprit; cet endroit de paix, où je peux découvrir qui je suis réellement, quelles sont mes vraies valeurs, mes vrais impératifs; cet endroit, j’ai l’impression, inexploré ou seulement effleuré par plusieurs ; au potentiel, pourtant, puissant; au potentiel de détenir la réponse à cette quête du bonheur à laquelle chaque être humain se livre constamment. J’ai la conviction qu’à cet endroit, à l’intérieur de chacun, se trouve déjà la solution.  

Pourquoi autant de gens hésitent-ils à s’y aventurer? Pourquoi chercher à l’extérieur, ce que nous possédons déjà à l’intérieur? Pourquoi taire ce que nous sommes, au profit de ce que les autres voudraient que nous soyons? Pourquoi faire ce que la société voudrait que nous fassions, au profit de ce que nos rêves les plus profonds implorent?

Au fond, peut-être cherchons nous encore trop loin. Peut-être taisons-nous ce que nous sommes, par quête d’amour et d’approbation des autres. Cependant, peu importe l’amour que les autres nous portent, si nous ne vivons en accord avec notre être authentique, je suis certaine que nous ne pourrons j’aimais être heureux. Parce que le vrai bonheur, c’est simple : c’est apprendre à s’aimer et s’approuver soi-même, peu importe ce que je suis, peu importe ce que les autres pourraient en penser.  

Être heureux, c’est arrêter de dépendre des autres pour obtenir l’amour et l’approbation dont nous avons de besoin, et s’en offrir soi-même.

Être heureux, c’est  trouver EN SOI un amour inconditionnel POUR SOI.  Être heureux, c’est trouver le courage de se dire je t’aime, sans jugement positif ou négatif, mais en tant que simple constatation.

Semaine 1 : Hot Yoga juillet 14 2011

Infos : , ajouter un commentaire

Vous avez déjà sué au point d’avoir la peau des doigts complètement plissée? Et bien, croyez-le ou non, depuis hier, je peux dire : CHECK.  

En effet, l’idée de m’initier à une nouvelle activité physique hebdomadaire au cours des 4 prochaines semaines a effectivement prit forme hier soir, au Moksha Yoga Montréal de la rue St-Laurent. Le centre à l’ambiance et la clientèle «cool et branchée», m’a  rendu «pas mal hot (ceci est plus qu’un euphémisme!) et déconnectée». 

Après le genre d’accueil qui fait que vous aimez déjà un endroit même si c’est la première fois que vous y mettez pied, je me dirige dans un des plus beaux vestiaires (de ma vie!), où j’aille eu la chance de me déshabiller. L’espace est spacieux, extrêmement propre, rien de plus moderne, et surtout ZEN. J’enfile mon short et je me dirige avec hâte vers la hot room.  

J’ouvre la porte et je suis instantanément submergée par une vague de chaleur intense. Si l’air de 40˚C aurait suffit pour me couper le souffle du début à la fin de la séance, ma place entre un adonis au torse dévoilé et une gang chixs en leggings Lululemon ne contribue définitivement pas à ce que je retrouve mes esprits. J’installe donc mon nouveau tapis et je regarde autour de moi; certains sont couchés en Savasana (posture du cadavre), d’autres enchaînement lentement quelques postures, mais tout le monde semble déjà encré dans la pratique.  

Quelques minutes plus tard, alors que je n’ai presque pas bougé (mais que je su déjà amplement), la pétillante demoiselle de la réception entre dans la salle et je me rends compte que c’est aussi elle qui sera mon prof pour les prochaines… 90 minutes! Elle se présente, donne quelques conseils (buvez beaucoup, n’hésitez pas à vous reposer et amusez vous). nous invite à choisir un thème personnel pour la pratique, puis, ça commence!  

N’ayant à prime abord pas choisi de thème, après quelques «chien tête baissée», le mien devient : survivre. Il fait incroyablement chaud et de grosses gouttes dégoulinent de chaque cm de mon petit corps surchauffé. Habituellement, une foule d’idées, de pensées,  de souvenirs et de choses à faire, se bousculent dans ma tête, mais là, même si je voudrais réfléchir à ce que je vais manger pour souper ou ce que je veux faire demain soir, pratiquement impossible. Le tourbillon dans ma tête s’arrête, le temps de me concentrer sur le moment présent. Le temps de me concentrer à suer. Le temps de me concentrer sur le mouvement de mon corps. Le temps de me concentrer à ne pas perdre connaissance.  

En fait, j’ai littéralement l’impression que ma tête est vide, mon corps est étourdit, et une seule idée arrive à se frayer un chemin jusqu’à mon esprit; mourir, ça doit ressembler exactement à ça! Étrangement, plutôt que de m’effrayer, cela me procure une intense sensation de bien-être et de paix intérieure. Après coup, je me rends compte du pourquoi et du à quel point c’est merveilleux! Si le yoga ressemble à la mort, c’est parce qu’il permet tout simplement d’arrêter de souffrir. Cependant, si l’on arrête de souffrir lorsqu’on meure, c’est aussi puisqu’on arrête d’être; le yoga permet d’arrêter de souffrir, tout en continuant d’être

Bref… Moi qui adorais déjà le yoga, j’Adore (avec un A majuscule) définitivement le Hot Yoga (et j’ai déjà vraiment, vraiment, vraiment hâte d’y retourner)!  

Après une heure et demie d’enchaînements debout, au sol, et de relaxation, le tout entrecoupé de longues gorgées d’H20; on se sent à moitié zombie, à moitié plus humain. (Ah oui! On se sent également au moins 5lbs plus légers, jusqu’à temps d’aller rétablir le tout en s’empiffrant d’humus et de tofu hihihi!)   


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 17 articles | blog Gratuit | Abus?